Advanced search

Ambassade du Luxembourg au Cabo Verde > Actualités > Le nouvel Ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg en Rép... >

Le nouvel Ambassadeur du Grand-Duché de Luxembourg en République de Cabo Verde a présenté ses lettres au Président Jorge Carlos Fonseca

Published Friday March 19 2021

Praia, le 19 mars 2021 - Lors d'une cérémonie au palais présidentiel, Monsieur Conrad Bruch a présenté en date d’aujourd’hui au Président S.E.M. Jorge Carlos Fonseca ses lettres des créance en tant qu'Ambassadeur non résident du Grand-Duché de Luxembourg au Cabo Verde. La cérémonie a commencé par la revue traditionnelle de la garde d'honneur présidentielle dans l'enceinte du palais et a été suivie d'une rencontre avec le président Fonseca, qui a chaleureusement accueilli le nouvel Ambassadeur et l'a félicité pour sa présentation des lettres de créance.

L'Ambassadeur Monsieur Bruch a exprimé sa sincère gratitude au Président pour l'occasion qui lui a été donnée de présenter ses lettres de créance, ainsi que pour la grande hospitalité accordée par le gouvernement du Cabo Verde. L'Ambassadeur a transmis les salutations cordiales et les meilleurs vœux du chef d’Etat luxembourgeois SAR le Grand-Duc Henri.

Au cours d’une entrevue, le Président Fonseca et l'Ambassadeur ont passé en revue les relations bilatérales et la coopération au développement bilatérale.

Les relations qu’entretiennent le Luxembourg et le Cabo Verde datent de la fin des années 80. De nos jours, elles possèdent une densité et une qualité impressionnantes. Les deux pays ont signé un nombre très élevé d’accords bilatéraux. Il y a également des échanges fréquents et de visites régulières de haut niveau. Les discussions entre le Luxembourg et le Cabo Verde sont empreintes de respect mutuel et d’une très grande cordialité. 

 

Le Cabo Verde est l’un des principaux pays-partenaires de la coopération au Développement luxembourgeoise. Il est devenu un pays partenaire privilégié de la Coopération luxembourgeoise, après la signature, le 3 août 1993, d’un premier accord général de coopération définissant le cadre général de l’activité de coopération dans les domaines culturel, scientifique, technique, financier et économique entre nos deux pays.

 

Cette coopération s’inscrit actuellement dans le cadre du Cinquième Programme indicatif qui durera jusqu’en 2025. Il s’agit d’un programme fort ambitieux et très moderne doté d’un budget de 78 millions d’Euros, qui met l’accent sur les liens qui existent entre le Développement, le Climat et l’Énergie. S’ajoutent à cela de très nombreux projets de coopération dans des domaines aussi divers que l’eau ou la formation de jeunes gens pour l’industrie hôtelière et touristique.

Back